Comment faire pour un art engagé effectif


Par Niek van de Steeg.

Lorsque on parle d’un art engagé, la question est comment s’y prendre pour que son action soit réellement effective…

Voici quelques réflexions issue d’une lecture de ce magnifique livre d’Edgar Morin que j’ai trouvé dans une librairie de livres et disques d’occasions, Encore Books and Records, rue Sherbrooke à Montréal.

À propos de l’auteur

Artiste né en 1961 aux Pays-Bas, Niek van de Steeg vit et travaille  à Lyon depuis 1990, où il est professeur à l’École des beaux-arts. Sa démarche en est une d’interdisciplinarité, dans laquelle se croisent installation, peinture, maquette, architecture, vidéo et bien d’autres éléments. Dans un travail résolument contextuel, il propose des œuvres qui répondent aux conditions sociales et économiques de la société marchande et bureaucratique contemporaine. En 2009-2010 il était professeur invité à l’École des arts visuels et médiatiques de l’Université du Québec à Montréal dans le cadre du programme «Pratique singulière».
Ce contenu a été publié dans Quelles fonctions pour l'art?, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.